Bien-être

LE PLUS BEAU CORPS EST CELUI DANS LEQUEL TU TE SENS BIEN

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Aujourd’hui c’est gris.
Aujourd’hui il pleut
Aujourd’hui je me sens bien

Alice au pays des diètes

Je me suis finalement décidée à sortir mon portable et à me mettre à l’écriture. La raison de cet élan est que j’avais spécialement envie de te partager une expérience récente.
Il y a quelques années, je l’aurais sans doute considérée comme un échec. Aujourd’hui c’est différent. Aujourd’hui, je peux te dire que c’est une petite victoire et que ça me fait du bien.
Je t’explique: cela fait depuis la nuit des temps que je dépense énormément d’énergie à tenter de trouver la diète optimale…chercher la marmite d’or au pied de l’arc-en-ciel; un genre d’épopée rocambolesque où je rêve de prendre la clé des champs, m’évader au Pays des corps parfaits et des esprits libres de tracas. Tu me suis ?

« Donner le go » à la keto

Aujourd’hui ça faisait 3 semaines que j’étais sur une nouvelle « diète ». Encore une fois, j’ai prêté mon corps à la science dans l’espoir de voir un dénouement à cette quête…dans l’espoir que cette fois je pourrais dire « Eurêka ! ». Hélas ce ne fut pas le cas.
Je tiens à faire un parallèle ici : je ne crois pas aux diètes trop restrictives et temporaires, qui selon moi ne produisent pas de bons résultats à long terme. J’aspire plutôt à trouver MON « style » alimentaire durable: Celui dans lequel je me sens saine, en accord avec mes besoins, préférences et croyances et qui me permettent d’atteindre mes objectifs.
Le régime que j’ai essayé se nomme « alimentation cétogène » ou Keto diet.  Au départ, je m’étais fixé comme objectif de tenter le coup avec ce genre d’alimentation durant 1 mois, puis d’évaluer si je poursuivais ou non. Résultat: Aujourd’hui j’ai pris la décision de mettre le tout en veilleuse.

C’est vrai, je n’ai pas respecté mon objectif. « Honte à moi ! », « Je n’ai aucune discipline », « je ne vais jamais au bout de rien », se serait écriée l’ancienne Virginie. Mais pas la nouvelle, pas aujourd’hui, ni demain, ni jamais dans 100 ans.
En effet, j’ai fait le choix de ne plus tenir ce genre de discours intérieur. Si tu t’es déjà parlé de la sorte toi aussi, laisse-moi seulement te dire qu’il faut s’accepter pleinement et apprendre à s’aimer tel que l’on est avant d’envisager faire un changement et atteindre un but. La même logique s’applique sans égard à la sphère de sa vie dont il est question (apparence physique, amour, carrière etc.)

 J’ai écouté mon corps et mon cœur et ensemble, leurs voix ont été plus fortes que toutes les règles, les barrières et la pression que j’avais pu mettre sur les épaules de mon petit être. 

C’est okay de se tromper

Comprend-moi bien ici, mon expérience avec la Keto s’est overall bien déroulée, seulement quelque chose avait changé en moi. Même si j’avais emprunté cette route bien des fois, Je n’étais plus la même dans ma traversée du désert, et non je n’ai pas trouvé l’oasis. Ce que j’ai trouvé était mieux encore: une force et un pouvoir toujours plus grand à écouter cette petite voix à l’intérieur.TOI seule sais ce qui est le mieux pour TOI (retiens-ça).

En cette journée pluvieuse, je pourrais te dire que je me sens maussade parce que j’ai fail ma diète, mais nah! Je te dis plutôt que je me sens super bien et sereine car j’ai finalement accepté le fait que je n’aurai JAMAIS le corps parfait, pis c’est correct.

Conclusion

Je vais sans doute reprendre la Keto ou opter pour une version plus « low carb » plutôt que presque « no carb ». Peu importe…l’essentiel de mon message n’est pas là. Cela ne veut pas dire que je renonce à bien m’alimenter, à l’entraînement et à mes objectifs, mais simplement que j’écoute comment je feel et que si en ce vendredi soir, j’ai envie de manger un morceau de pain baguette avec du fromage, je vais le faire! À quoi bon se rendre malheureux ? L’enjeu ici est de ne pas succomber à la baguette entière, mais je m’aime assez pour ne pas m’auto-saboter. Mieux vaut apprendre à s’accepter (on ne le dira jamais assez), tout en continuant de travailler à s’améliorer. LÀ est la clé du bonheur et du succès, si tu me demandes mon avis. Après tout, le plus beau corps est celui dans lequel tu te sens bien.

P.S si tu sais où se trouve le pied de l’arc-en-ciel, peux-tu m’y emmener please ? Moi j’ai cherché la marmite d’or depuis des lunes, sans jamais la trouver.

V. -xx

Write A Comment